Centre d'optimisation occupation des lits de soins intensifs COOLSI

À propos du COOLSI

Mission

Piloté par le ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec (MSSS), le COOLSI a comme mission de coordonner les lits de soins intensifs afin que le bon patient se trouve au bon endroit, au bon moment.

De façon plus spécifique, le COOLSI a pour objectifs de :

  • Favoriser l'accès au bon niveau de soins intensifs en fonction des besoins du patient;
  • Assurer une utilisation optimale des ressources du réseau de la santé;
  • Faciliter les communications entre les différents acteurs.

Comment le COOLSI fonctionne?

Grâce à des algorithmes décisionnels, un tableau de bord mis à jour régulièrement par les USI, et surtout un jugement clinique de haut niveau, les infirmières orientent les patients vers l'unité de soins intensifs (USI) la mieux à même de répondre à leurs besoins, dans les délais requis. Cette décision d’orientation est prise en collaboration avec les médecins demandeurs, qui peuvent être à leur tour intensivistes, urgentistes, ou autres. L’orientation des patients tient compte notamment de la proximité géographique du centre receveur ainsi que des activités spécialisées requises pour la situation du patient, en tentant de favoriser dans la mesure du possible les transferts intra CIUSS/CISSS ou intra établissements (ex. CUSM).

Type de transfert coordonné par le COOLSI

Tous les transferts à destination d’une USI.

Le COOLSI coordonne également les retours au CH référent, mais uniquement pour les patients dont le transfert initial a transité par le COOLSI et qui se trouvent toujours aux soins intensifs.

Le COOLSI ne fait pas

  • Colliger des données à postériori, pour les transferts n’ayant pas transité par le COOLSI;
  • Coordonner le retour d’un patient au CH référent si le transfert initial n’a pas été coordonné par le COOLSI;
  • Une fois le patient accepté par un CH receveur, il est de la responsabilité des deux hôpitaux de faire le nécessaire pour organiser le transfert du patient (ex. demande d’ambulance).
Politique de non refus - urgences vitales
Politique de non refus - urgences vitales
Le COOLSI s’est doté récemment d’une politique de non refus pour les urgences vitales. Ainsi pour tout patient nécessitait un transfert immédiat vers une USI, le CH interpellé aura l’obligation d’accepter le patient et ce peu importe l’état des lits au moment de la demande. Bien entendu, une fois le patient stabilisé, le COOLSI restera en soutien pour un éventuel retour vers le CH référent.
Les modèles qui nous inspirent
Les modèles qui nous inspirent
D’autres provinces canadiennes ont mis sur pied depuis quelques années déjà des structures de coordination de même nature que le COOLSI. Les modèles qui nous inspirent particulièrement sont le CriticallCall Ontario, Alberta Health Services et BC Patient transfert network, pour ne nommer que ceux-là.
Coordination médicale
Coordination médicale
En tout temps, un coordonnateur médical est disponible pour soutenir le COOLSI dans sa prise de décision jouer un rôle de médiation entre les établissements ou même, dans certains cas, imposer des décisions pour le bien-être des patients. Ce rôle du coordonnateur médical a été entériné par les directeurs des services professionnels (DSP) des établissements concernés. Cette coordination médicale est assurée en rotation par des intensivistes provenant de différents hôpitaux de Montréal.